Nouvelles

La nouvelle est un récit plus court qu’un roman court qui  ne se concentre que sur un seul événement et ne dévoile qu’une courte période de la vie des personnages. Dans un texte aussi dense, chaque phrase, chaque verbe, chaque adjectif doivent être pesés. La nouvelle ne laisse pas de place aux éléments inutiles. Elle exige un sens aigu de la pertinence, ainsi qu’une construction rigoureuse.


Un tableau changeant

Posté par on 27 / 01 / 2020 de Jean Marie Tremblay, Nouvelles | 0 commentaire

Un tableau changeant La salle des ventes était à son comble. Des connaisseurs fortunés mais aussi des curieux, attirés par la réputation du fameux lot 912, dont le mystère s’était épaissi avec le cadre vide à la place de la photographie de rigueur dans le catalogue. Il fallut cependant patienter de longs moments, le temps que les statuettes chinoises, camées impériaux, bergères Louis XV et autres masques africains garantis ethniques trouvent preneur. On peut soupçonner que certains impatients enchérirent sur des objets...

Lire plus

Le puits

Posté par on 02 / 03 / 2019 de Marie Batllo, Nouvelles | 0 commentaire

L  Depuis le temps que la mère Depuydt le voulait son puits, elle l’avait! Derrière les rideaux “bonne femme” de sa cuisine elle pouvait l’observer à loisirs mais pour combien de temps encore? Quand son voisin l’avait vu creuser, il proposa son aide. Elle accepta. Quand il eut fini la mère Dupuydt le rémunera généreusement pour pas qu’il soit dit…. et le remercia. L’ouvrage n’était pas tout à fait terminé, il fallait encore le...

Lire plus

Entre chien et loup

Posté par on 11 / 02 / 2019 de Marie Batllo, Nouvelles | 0 commentaire

(Voilà ce que peut produire un déclencheur d’écriture) Entre chien et loupUn jour de profonde solitude tu décidas d’acheter une concession funéraire de 3 places au cimetière du village de St Martin. Tu étais né à Malay dans une salle de l’ancien hôpital transformé aujourd’hui en maison de vieillesse. Tu avais vu tes vieux y mourir dans d’atroces agonies et tu t’étais juré de te tirer un coup de fusil plutôt que pourrir dans cet endroit puant l’excrément putride sous couvert...

Lire plus

la voie

Posté par on 09 / 01 / 2019 de Jean Marie Tremblay, Nouvelles | 0 commentaire

La voie La voie commençait en passant au travers d’un cerceau, mais pas n’importe lequel, le troisième rouge, dans le local à matériel du gymnase de Choisy le Roi. Mais quelqu’un les avait mélangés et je les essayais tous avant de trouver la voie. La voie continuait au 32bis de la rue Quincampoix, l’escalier au fond du couloir, traverser la chambre de bonne, au septième, puis redescendre par l’escalier de secours, seulement sur les barreaux impairs, dans l’impasse du Cherche-Midi. Surtout,...

Lire plus

le Tire-bouchon

Posté par on 31 / 05 / 2018 de Laure Timon, Nouvelles | 0 commentaire

Le tire-bouchon La journée avait été rude. Son supérieur, un petit con d’à peine trente piges tout juste sorti de Sciences Po l’avait reçu pour son entretien d’évaluation annuel. Il en avait profité pour lui faire comprendre l’improductivité de ses méthodes de travail. Il ne comprenait pas l’intérêt pour l’entreprise de perdre son temps à écouter les acheteurs. Il y avait les listes des produits à acheter, cela suffisait. Il avait pris l’exemple de sa dernière cliente : Une petite vieille qui partageait son F2...

Lire plus

Le Noël de Léon

Posté par on 05 / 04 / 2018 de Anatole, Nouvelles | 0 commentaire

Le Noël de Léon L’évidence l’avait réveillé. Une fulgurance de l’esprit. Un rai de lune chaulait la chambre, éclaircissait les meubles lourds et la comtoise de sapin, arrêtée depuis la mort du père, cela avait fait dix sept ans en octobre. Cette année Léon fêterait Noël autrement ! L’exaltation le prenait et chassait le sommeil. Pourquoi n’y avait-il pas pensé avant ? Comment ne l’avait-il pas compris plus tôt ? Dans ses draps jaunis et odorants, sous l’édredon de plumes, Léon...

Lire plus

La roue de secours 

Posté par on 14 / 02 / 2018 de Louis Mancy, Nouvelles | 1 commentaire

« La roue de secours » J’ai toujours été la roue de secours. Durant toute ma vie. Quand mon frère est mort, je suis née pour le remplacer… Si mon père n’avait pas déclaré à la Mairie une petite fille du prénom que je porte, j’aurais dû m’appeler « Joëlle », prénom masculin aussi bien que féminin. Mère inconsolable d’avoir perdu son fils… Quand, à l’adolescence, alors que je souhaitais faire les Beaux Arts, elle s’est opposée à mon choix, outre l’aspect financier, parce qu’  il y avait « une...

Lire plus

Obsession

Posté par on 02 / 07 / 2017 de Emmanuelle Dal Pan, Nouvelles | 0 commentaire

-« C’est qui ? » Elle me tendit un vieux cliché et me regarda droit dans le yeux. Elle farfouillait dans une antique malle du grenier de la vieille maison de famille. Je regardais la photographie datant certainement des débuts de cet art et ne pus réprimer une réaction. Je sentais encore son regard sur moi. Un sourire frisait sur ses lèvres et sa fossette faisait son grand retour. Les yeux avaient perdu leur sérieux et une vague de malice les traversait. -« Un lien avec ta mère, peut-être ? » Le ton se voulait badin mais il...

Lire plus

Album

Posté par on 14 / 06 / 2016 de Chris Dorreb, Nouvelles | 0 commentaire

En entrant dans la maison de Marraine, j’avais été frappée par l’ordre inhabituel qui y régnait. Je savais pourtant ce que j’allais trouver. La femme de ménage, qui était sa voisine, m’avait appelée selon la procédure qui avait été mise en place : si les volets restaient fermés toute une journée, elle devait me le faire savoir sans chercher à pénétrer dans la maison. Marraine avait longuement pensé et mis en scène sa mort. Elle gisait dans son lit, un rictus de douleur sur les lèvres. Un verre renversé sur le tapis....

Lire plus

Le chat

Posté par on 09 / 06 / 2016 de Anne Le Goff, Non classé, Nouvelles | 2 commentaires

Le chat. C’était lui le problème. Depuis le début. Avec ses façons de se lécher vulgairement les parties génitales sans attendre qu’on ait le dos tourné… Avec son ronronnement de motoculteur mal graissé sitôt qu’un imbécile lui caressait le ventre en s’extasiant sur son pelage brillant et soyeux… Avec l’odeur putride de ses excréments envahissant les massifs de pétunias devant la porte d’entrée… Voilà d’où te venait cette impression de crasse ambiante qui te faisait craindre la peste brune chaque fois que tu...

Lire plus

Rechercher