Ludotextes

Acrostiches, Anaphores, Sutures, Tautophonies, Vers rhopaliques, et aussi certains jeux  sont souvent au menu des ateliers. Cette écriture pilotée par des consignes ludiques, reçoit à Pieds-nus le nom de Ludotextes

Il peinait…

Posté par on 08 / 03 / 2019 de Ludotextes, Marianne | 0 commentaire

Logorallye Il peinait, son souffle était court et bien longue la côte pour monter au village. Il était à un cheveu de balancer le vélo dans le fossé. Quel démon lui avait soufflé qu’on ne porte pas de manteau sur une bicyclette ? Il pelait de froid. Même l’effort ne parvenait à le réchauffer. Bien au contraire, il sentait la sueur glisser sur son échine comme un filet glacé. Pourquoi s’était-il porté volontaire pour aller chercher les croissants au village ? il était encore temps de rebrousser chemin et de...

Lire plus

l’Ambassade

Posté par on 08 / 03 / 2019 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Logorallye : cheveu, manteau, volontaire, temps, brouillard, ambassade, bouche, réverbère, refuse. Il peinait, son souffle était court, et bien longue la côte pour monter au village. Il tirait, poussait, traînait sa carriole, à un cheveu parfois de repartir en arrière et de dévaler jusqu’en bas. Il avait enlevé son manteau pour se donner un peu d’air, mais cela n’avait pas suffi et, dans un geste volontaire, il avait aussi tombé la chemise pour se retrouver en marcel. Comme à chaque fois, et c’est pour...

Lire plus

L’épi fané

Posté par on 17 / 01 / 2019 de Ludotextes, Marie Batllo | 0 commentaire

 à partir de la consigne : la galette de Léroy Quand l’épi fana, Quelque part sur terre un vendredi de moule marinière Leroy s’enticha de Marraine mais Marraine se moquait de Leroy. Pour calmer son émoi, Leroy s’enquêta  d’une idée d’amande douce, de beurre laitier et de sucre vanillé. Il y mit tout son coeur. Le mélange exquis embauma la sphère de Marraine qui se pâma d’enfer à la tentante odeur. Elle n’en fit qu’une bouchée, avala frangipane et...

Lire plus

Le Noël de Lëon

Posté par on 27 / 12 / 2018 de Ludotextes, Marie Batllo | 0 commentaire

Consigne du 26 décembre 2018 : Le Noël de Lëon Noël et Lëon sont nés le même jour à la même heure au même endroit. L’accouchement a été une véritable boucherie, la mère succomba en couche. Noël et Lëon étaient frères siamois reliés par des trémas. Le père les abandonna lâchement sous X alors qu’il était l’auteur de cette bizarrerie. Voilà ce qui arrive quand on fait son malin, le malin soumet, le faible permet . Noël rayonnait, Noël babillait, Lëon pleurait, Lëon...

Lire plus

Je vis de grands champs d’hiver…

Posté par on 10 / 05 / 2018 de Fabienne Dubues, Ludotextes, Textes courts | 0 commentaire

Incipit en logo-rallye : Je vis de grands champs d’hiver couverts d’oiseaux morts. Leurs ailes raidies traçaient à l’infini d’indéchiffrables sillons. Ce fut la nuit. Le hussard sur le toit comptait les morts du choléra. L’ambiance était glauque mais le magicien arrêta de sortir des oiseaux crevés noirs et tira de son chapeau des colombes d’un blanc immaculé qui s’entrelaçaient au-dessus des champs divers : avoine, maïs, blé, betteraves et colza. Le magicien alors, tel un bel étalon, appela une belle pouliche en...

Lire plus

Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter

Posté par on 28 / 04 / 2018 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Avoir une horloge pour l’arrêter (Logo-rallye) Elle s’éveille. Elle est seule dans son lit. Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter ? Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter ? Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter ? Elle s’imagine chez l’horloger : – Oui, celle-ci. Je la prends. On l’arrête comment ? La tête émaciée de l’artisan : – Mais madame, on ne l’arrête pas… ou bien on arrête de la remonter, et on attend. Ou mieux vous...

Lire plus

La Parure

Posté par on 28 / 01 / 2018 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

LA PARURE (logo-rallye) C’était une de ces charmantes jeunes filles nées, comme par une erreur du destin, dans une famille d’employés. (Incipit de La Parure, de G. de Maupassant) – Non mais, pour qui il se prend, le Guy, comme si y avait pas de girondes dans not’ milieu ! – Ben vrai, l’Arsène, j’crois ben qu’il avait pas les yeux tellement entrebâillés, le Monsieur de. – Mon cher Guy, voudriez-vous avoir l‘obligeance de revoir votre incipit insipide, si votre hauteur consent à...

Lire plus

Dictionnaire imaginaire

Posté par on 15 / 01 / 2018 de Louis Mancy, Ludotextes | 0 commentaire

Dictionnaire imaginaire de chacun : Aéronef/Galette/Désespoir/Sapin/Bucolique Aéronef : nef qui ne manque pas d’air, gothique ou rococo, par exemple. Galette : simple prétexte à rétablir la Royauté, le temps d’une journée. Avec le temps, ce privilège finit par être accordé durant tout le mois de janvier… Désespoir : totalement indéfinissable. A éviter absolument ! Sapin : Président dans la forêt du Massacre, il a les boules quand on l’enguirlande, si jeune, près de la cheminée, le fauchant dans ses vertes...

Lire plus

L’odeur se devinait dès que l’on passait le col…

Posté par on 15 / 01 / 2018 de Louis Mancy, Ludotextes | 1 commentaire

2018.01.09. Atelier d’écriture « Pieds-Nus » Louis MANCY (Logo-Rallye) : L’odeur se devinait dès que l’on passait le col… L’odeur se devinait dès que l’on passait le col : cela ne donnait vraiment pas envie d’aller plus loin dans le déboutonnage ! A ce degré d’imprégnation, nul doute que les raisons de sa fin prématurée avaient quelque chose à voir avec une cirrhose du foie, et, sans vouloir nous jeter des fleurs, il nous fallut bien du courage pour passer plus avant la main en oblique pour dégrafer sa chemise...

Lire plus

Belle famille

Posté par on 10 / 12 / 2017 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Logo-Rallye à partir de « mon beau cousin n’a plus qu’un œil » Belle famille Mon beau cousin n’a plus qu’un œil. L’autre, c’est ma belle tante qui l’a crevé avec ses doigts crochus. La sœur de mon beau papa, elle est un peu sorcière avec son anorak tout rapiécé, qu’elle met demi-journée après demi-journée. Le midi, elle l’enlève pour mettre son tablier “Reine de la cuisine”, et le soir son suaire noir. Ça m’a étonné d’avoir un beau cousin, je...

Lire plus

Rechercher