Atelier Mouv’art

La seconde année est celle de lapprofondissement. L’écriture, comme le désir d’écrire ont progressé. Ce qui semblait inaccessible il y a un an est atteint, souvent dépassé. L’écriture est davantage abordée sous son aspect formel même si la part est maintenue belle à la création et aux jeux. Des projets collectifs sont proposés, des textes plus ambitieux sont rédigés.

 

Actuellement le groupe est en 4ème année, travaille le thème de la Nouvelle et se nomme « Mouv’Art » du nom de l’association  qui nous y accueille gentiment dans son local

 

Liste des écrivants ayant posté des textes sur le site

 

Pieds nus programme

Liste des écrivants ayant publié des textes sur le site

La Loutte

Chris Dorreb

Anatole

Jennifer 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prochains ateliers

Posted by on Juil 22nd, 2011 in Actu | 5 comments

Agenda de la saison 2018/2019 Génération Sacrifiée, mardi 26 mars  2019 à 19h 15 chez Didier Mouv’art, mercredi 27 mars 2019 à la Datcha Davout 19h Chouchou et les M. , mardi 02 avril 2019 à la Datcha Davout 18h45 Maison du vélo, mercredi 03 avril 2019 à la Datcha Davout...

read more

Nuage

Posted by on Mar 10th, 2019 in Muriel Koch, Textes courts | 0 comments

Même les nuages prenaient la forme de son visage. Elle ne l’avait aperçu qu’une fraction de seconde, malgré elle, ce début d’enfant. Une vague forme blanche sur fond noir, un haricot, c’était bien ça. Elle n’avait pas voulu attendre et voir le scintillement cadencé de ce minuscule cœur en marche. Elle était sorti de l’hôpital, tout c’était bien passé selon la formule consacrée. Non, cela s’était juste passé et depuis elle voyait son visage partout. Des joues rebondies, des yeux...

read more

Il peinait…

Posted by on Mar 8th, 2019 in Ludotextes, Marianne | 0 comments

Logorallye Il peinait, son souffle était court et bien longue la côte pour monter au village. Il était à un cheveu de balancer le vélo dans le fossé. Quel démon lui avait soufflé qu’on ne porte pas de manteau sur une bicyclette ? Il pelait de froid. Même l’effort ne parvenait à le réchauffer. Bien au contraire, il sentait la sueur glisser sur son échine comme un filet glacé. Pourquoi s’était-il porté volontaire pour aller chercher les croissants au village ? il était encore temps de rebrousser chemin et de...

read more

Même les nuages prenaient la forme de son visage…

Posted by on Mar 8th, 2019 in Marianne, Textes courts | 0 comments

Tout allait de travers. Il s’était levé du mauvais pied. Et depuis, ce n’était qu’une avalanche de catastrophes. Il avait fait le café en oubliant de mettre le filtre. Résultat : une boue infâme. Puis il avait brûlé les deux tranches de pain qui lui restaient. Quand il avait voulu prendre sa douche, pas d’eau chaude ; le chauffe-eau était en panne. Douche froide. Il avait cherché sa serviette sans la trouver. Le linge propre attendait patiemment dans la machine qu’il l’étende. En claquant des dents et en clignant des...

read more

l’Ambassade

Posted by on Mar 8th, 2019 in Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 comments

Logorallye : cheveu, manteau, volontaire, temps, brouillard, ambassade, bouche, réverbère, refuse. Il peinait, son souffle était court, et bien longue la côte pour monter au village. Il tirait, poussait, traînait sa carriole, à un cheveu parfois de repartir en arrière et de dévaler jusqu’en bas. Il avait enlevé son manteau pour se donner un peu d’air, mais cela n’avait pas suffi et, dans un geste volontaire, il avait aussi tombé la chemise pour se retrouver en marcel. Comme à chaque fois, et c’est pour...

read more

Même les nuages…

Posted by on Mar 6th, 2019 in Jean Marie Tremblay, Textes courts | 0 comments

Comment l’oublier ? Même les nuages prenaient la forme de son visage Même les arbres caressaient le ciel de ses bras Même les rivières ruisselaient de son rire Et c’étaient toujours ses pas qu’évoquaient les secondes de chaque horloge Et à mon oreille, ma montre son cœur Elle s’était imprimée à la source du monde Avait donné son nom à chaque chose Sa voix à tout bruissement Et sa peau à toute surface, jusqu’à la pêche, à l’étal du maraîcher Pourtant, son...

read more

Concours de nouvelles 2019

Posted by on Mar 4th, 2019 in Actu, Orteil d'Or 2019 | 0 comments

La présidente du jury de l’Orteil d’Or, cette année, est George Bassan, que les clients de moins de dix ans d’Obliques peuvent ne pas connaître, car elle en était la libraire émérite, du temps du bas de la rue Joubert. Elle nous propose le thème suivant : « Elles rangèrent leurs tenues de manifestantes, plièrent les banderoles, elles avaient gagné … une nouvelle société allait se mettre en place … »  la nouvelle ne devra pas comporter plus de 6000 signes et devra m’être...

read more

Le puits

Posted by on Mar 2nd, 2019 in Marie Batllo, Nouvelles | 0 comments

Le puits

L  Depuis le temps que la mère Depuydt le voulait son puits, elle l’avait! Derrière les rideaux « bonne femme » de sa cuisine elle pouvait l’observer à loisirs mais pour combien de temps encore? Quand son voisin l’avait vu creuser, il proposa son aide. Elle accepta. Quand il eut fini la mère Dupuydt le rémunera généreusement pour pas qu’il soit dit…. et le remercia. L’ouvrage n’était pas tout à fait terminé, il fallait encore le parer. Elle l’avait...

read more

L’Ouragan désinvolte

Posted by on Fév 15th, 2019 in Jean Marie Tremblay, Textes courts | 0 comments

Consigne : En quelques paragraphes, décrivez l’attente, puis le déchaînement d’un cyclone, et enfin les deux jours qui lui succèdent. Au choix : de façon journalistique / de façon décalée / de façon familiale / de façon poétique / à la manière d’un polar / de manière désinvolte / de façon excessive / de façon romanesque.      L’ouragan (désinvolte) Parait que ça va souffler, tout le monde se claquemure. Sauf moi. Les voilà tous à visser du contreplaqué sur leurs fenêtres, à...

read more

L’Ouragan

Posted by on Fév 15th, 2019 in Fabienne Dubues, Textes courts | 1 comment

Consigne : En quelques paragraphes, décrivez l’attente, puis le déchaînement d’un cyclone, et enfin les deux jours qui lui succèdent. Au choix : de façon journalistique / de façon décalée / de façon familiale / de façon poétique / à la manière d’un polar / de manière désinvolte / de façon excessive / de façon romanesque. Quand Joao Sylva Da Costa apprit la nouvelle par Stéphanie de Monaco qui témoignait sur sa chanson, il offrit un billet au Futuroscope de Poitiers à sa belle-mère en plein sur le...

read more

Tu leur diras

Posted by on Fév 14th, 2019 in DBlock, Poesie, Rap / Slam | 0 comments

Tu leur diras qu’ils nous ont méprisé que la vie c’est mathématique, ils ont tout calculé pour nous diviser Tu leur diras, il y a des armes automatiques, fini l’Âge de Pierre, on sortira des Armes, en soum soum Tu leur diras « Guerre » Tu leur diras que mes cicatrices me font rappeler le Passé Tu leur diras à présent je vise le futur Tu leur diras que mes écrits resteront après ma mort, que je veux la vie de Malcolm X. Mais je ne veux pas finir criblé de balles dans le...

read more

Recherche