Alain Créac’h

Où s’efface toute trace…

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Alain Créac'h, Nouvelles, Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

Où s’efface toute trace… – Il y avait qui ? – Moi, Martin, la fille et un autre. – Personne d’autre ? – Je ne me souviens que de nous quatre. Peut-être des ombres, quelque part, ma mémoire les aura effacées ! C’est possible ? – Parle-moi encore de la fille. – Je t’en ai déjà parlé il y a cinq minutes ! – Oui, mais j’ai besoin de m’en faire une image plus claire, de la situer dans son âge, avoir un aperçu de son temps, imaginer des couleurs, lui donner corps. Tu me l’avais...

Lire plus

Limite

Posté par on 27 / 06 / 2018 de Alain Créac'h, Orteil d'Or 2018 | 0 commentaire

Limite Assis sur la pierre, dans la brume. Un millier de vrilles effilochent la mince couche de brume. Elles jouent de la profondeur des teintes, du vif et du sombre, de la lumière. Petits spectres tranquilles, les volutes hésitent, se teintant de gris minuscule, de vert ou de bleu timide avant de se noyer, plus haut, dans un ciel d’humide. Elles dansent au dessus de la rivière, éphémères comme une rêverie, mouvantes comme un regard craintif. Bientôt, la brume sera dévorée par le jour et la ville apparaîtra, elle sera belle. Il...

Lire plus

  Lieux communs

Posté par on 28 / 06 / 2017 de Alain Créac'h, Orteil d'Or 2017 | 0 commentaire

Orteil d’Or 2017 :   Lieux communs Elle s’était installée du bon côté du mur ! Juste là où la lumière est la plus agréable et où le personnel vous sert, en premier, des plats encore tièdes. Lui, devrait à nouveau se coincer derrière cette murette de fausses briques, coiffée d’un épanouissement de fleurs éternelles. C’était ainsi depuis que l’on avait paysagé la cantine, promue ainsi au titre de « Restaurant » Elle ne lui avait pas vraiment déplu au début : tout juste avachie de visage et de corps,...

Lire plus

l’Entre-Temps

Posté par on 05 / 01 / 2017 de Alain Créac'h, Textes courts | 3 commentaires

l’Entre-Temps

À chaque fin d’année, il m’est donné de rencontrer des personnages que l’on pourrait qualifier de Travailleurs du Temps. Habituellement, ils restent totalement invisibles. C’est seulement durant un moment indéterminable qu’ils apparaissent (peut-être cela vous est-il déjà arrivé ?). Alors je peux les voir et leur parler durant ce fugitif instant que l’on nomme l’Entre-Temps. Attention, attention ! Hein ? Quoi ? Ah la la ! On peut dire que vous l’avez échappé belle ! Qui, moi ? et de quoi… De qui ?...

Lire plus

Rechercher