Orteil d’Or 2020 Prix des lecteurs

Vous êtes cordialement invité à lire les nouvelles qui concourent cette année à l’Orteil d’Or et à choisir celle qui vous semble la meilleure.

La nouvelle qui aura recueilli le plus de suffrages recevra le Prix des Lecteurs de l’Orteil d’or 2020

Pour voter, ou bien vous glisserez un papier avec le numéro de votre favorite dans une urne idoine lors de la ùêlée des orteils si celle-ci a lieu – ce que j’ignore à cette date – ou bien vous me l'(enverrez à mon adresse email : bruno.poissonnier@gmail.com en m’indiquant votre choix, que je noterai en totale confidentialité avant d’oublier rapidement quel étai votre choix. Bien sûr,  les concurrents peuvent voter pour leur nouvelle .

L’Exécutif s’acharne sur la Littérature

Posté par on 13 / 11 / 2020 de Actu | 0 commentaire

Ampi m’a fait passer cet article publié dans Charlie Hebdo, et que je livre aux lecteurs du site sans autres commentaires que l’expression de ma tristesse et de ma profonde solidarité avec les écrivains de la capitale.   La vente d’alcool interdite entre 22 heures et 6 heures à Paris. Après avoir pénalisé les libraires, on pénalise les écrivains.

Lire plus

OO-2020 09 Y avait qui ?

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Concours de nouvelles 2020, Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

OO-2020 09 Y avait qui ? – Il y avait qui ? – Moi, Martin, la fille et un autre. – Quelle fille ? – Je sais même pas son nom. On l’appelait la fille. On disait « Tu viens, la fille » ou bien « Reste là, la fille, on revient ». Dès le début, quand elle s’est ramenée, on lui a dit : « Tu veux quoi, la fille ? – Venir avec vous, qu’elle a dit. – On n’a pas besoin de fille. Mais elle nous a suivis, et on a fini par s’habituer. Elle était collante, mais discrète. Elle...

Lire plus

Gérard

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Marie Batllo, Nouvelles, Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

Gérard Il y avait qui? Moi, Martin, la fille et un autre. La pièce mortuaire était glaciale, ils avaient bien tenté de la rendre agréable mais les couleurs pastels des tentures affirmaient davantage la couleur cadavérique du mort. Les bouquets de fausses fleurs de chaque côté du cercueil semblaient approuver chaque mot, chaque mouvement des présences endeuillées, de peur d’être jetés aux déchets plastiques à la sortie du cimetière. Martin était le fils de Sylvie Durand détentrice des clés des deux chambres funéraires...

Lire plus

La cérémonie

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Concours de nouvelles 2020, Laure Timon, Nouvelles, Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

 La cérémonie Il y avait qui ? Moi, Martin, la fille et un autre. L’autre, je ne l’avais jamais vu. Il semblait mal à l’aise dans un costume trop grand, se dandinant d’un pied sur l’autre. Il ne resterait pas longtemps. Mais Martin ! Quand je le vis, je ressentis une furieuse envie de rebrousser chemin. Impossible, bien sûr, je ne pouvais pas faire cela à Loris. Je m’avançai donc à contre cœur. Bien sûr, il était là, j’aurais dû le savoir. En fait, je le savais. Le contraire aurait été surprenant. Il avait...

Lire plus

Chansonnette

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

Chansonnette Toute la journée je pense à mon Martin. Mon fils chéri. Il est dans un foyer d’accueil, l’assistante sociale dit qu’il est mieux là-bas, étant donné son œil, et puis qu’il aime pas quand ça change souvent. Au moins il peut travailler à son ESAT et ça lui fait comme une colonie, avec les animations. D’ailleurs c’est ce que Françoise lui avait dit quand elle m’a sortie de ma maison pour me mettre ici. La chienne. Elle a commencé par me prendre ma voiture, je sais qu’elle l’a volée pour la donner à son...

Lire plus

Un beau soir d’été…

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Actu, Orteil d'Or 2020 | 1 commentaire

 Un beau soir d’été… Il entra dans la pièce doucement. La porte se referma derrière lui, coupant net le brouhaha du couloir. Le silence l’enveloppa. En face de lui, il vit un bureau derrière lequel un homme l’attendait. Seules les lampes des bureaux étaient allumées et il distinguait mal le visage. Sur un autre bureau, une femme semblait remplir des formulaires à l’infini. Approchez Monsieur ! Je vous en prie, asseyez-vous. Vous voulez un café ? Un thé ? On peut aller vous le chercher. Il s’entendit bégayer « un...

Lire plus

La Photo

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Christian Canavesio, Orteil d'Or 2020, Poesie | 0 commentaire

 La Photo Il y avait qui sur la photo ? Moi, Martin, la fille et l’autre. C’est une photo ancienne, tirage papier glacé Retrouvée par hasard parmi d’anciens courriers Un souvenir qui traîne des traces du passé D’un passé de jeunesse, je n’ai pu l’oublier. Mon ami Martin un vrai boute-en-train Avec lui, parole, on vit l’aventure Martin beau garçon, Martin bon copain Il allait devant, c’est sûr, il assure Et moi je suivais Il draguait les filles, je m’y prenais mal C’étaient les vacances, on allait au bal Le...

Lire plus

Némésis

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Chris Dorreb, Nouvelles, Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

 Némésis (Prix Spécial du Jury, Orteil d’Or 2020) Ariane se réveilla ce matin-là après une nuit de sommeil chimique réparateur. Tristan était déjà levé. Elle, elle s’accordait toujours une pause, un moment suspendu avant d’affronter la journée. Elle regardait les rayons du soleil levant danser à travers les volets, émerveillée et reconnaissante. Ce matin du 31 mai 2061, il fallait qu’elle sorte de chez elle afin de récupérer les bons pour ses pilules alimentaires. Quelle fille serait chargée de la...

Lire plus

Ceux de Paris

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

Ceux de Paris – Il y avait qui ? – Moi, Martin, la fille et un autre. La fille, un autre… ? Gégé manquait vraiment de professionnalisme. Quelle fille ? Et qui était cet autre ? Comme si on s’embarquait dans une aventure comme celle là, avec la légèreté du papillon. Je sais bien qu’il est comme ça, Gégé, des idées, des idées, mais pour le sens pratique ? Zéro. Pas gracieux en plus. Et pas mal susceptible. J’ai tenté d’en savoir plus : – Le rendez-vous, c’était chez toi ? – Non, chez le pape ! Où...

Lire plus

Où s’efface toute trace…

Posté par on 23 / 06 / 2020 de Alain Créac'h, Nouvelles, Orteil d'Or 2020 | 0 commentaire

Où s’efface toute trace… – Il y avait qui ? – Moi, Martin, la fille et un autre. – Personne d’autre ? – Je ne me souviens que de nous quatre. Peut-être des ombres, quelque part, ma mémoire les aura effacées ! C’est possible ? – Parle-moi encore de la fille. – Je t’en ai déjà parlé il y a cinq minutes ! – Oui, mais j’ai besoin de m’en faire une image plus claire, de la situer dans son âge, avoir un aperçu de son temps, imaginer des couleurs, lui donner corps. Tu me l’avais...

Lire plus

Rechercher