Edith L.

Portraits 2015 de l’atelier littéraire MdB

Posté par on Fév 18th, 2015 de Edith L., Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Textes courts | 0 commentaire

En 2015, un atelier littéraire, c’est tout ça ! Douceur, douceur, comme du miel ! Tendre et ferme à la fois Pas de calcul mental  Plutôt les 26 lettres de l’alphabet ! Voici Tante Jeanne G. L’oeil un tantinet coquin Le riche vocabulaire Un brin d’ironie lui va bien C’est dit : point à la ligne ! C’est Marguerite A. Une voix tonitruante Toute son admiration pour Fernand Clas La Bourgogne entière dans son cœur N’apprécie pas le Noah C’est impératif ! Voici Philippe M. La...

Lire plus

Si le vent (compilation)

Posté par on Mai 29th, 2013 de Edith L., Emile L., Jean Jacques L., Jeannine de J., Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Nicole D., Poesie, Textes collectifs | 2 commentaires

Si le vent, Vent tiède ou ouragan Les jupes à volants Feraient des tourbillons Et nous prenant par la main la ronde en une farandole Nous emporterait tout là-haut. Jeannine de J.     Si le vent était un oiseau que ferait-il ? Rien de plus que de voler Melle D.   Si le vent était un oiseau, j’aurais soin d’ouvrir ma fenêtre J’aurais soin de laisser les gens courir au fond du jardin J’aurais aussi grand envie de tailler ma charmille Encore je laisserais ce vent s’étonner au coin de la rue Et...

Lire plus

Haïkus de Mémoires de Bourgogne

Posté par on Mar 12th, 2013 de Edith L., Emile L., Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Poesie, Textes collectifs | 4 commentaires

Bulles de cristal Compagnes des heures de joie Griserie d’amis.   Coupes débordantes O délectable breuvage Fêtes, griseries.   Ciel bleu, grues cendrées Joli printemps annoncé Hiver disparu.   Printemps de l’oiseau Naissance de toute vie Heureuse nature.   Les grues plein le ciel Finis les jours sans soleil printemps pour demain   Le sillon verdit Le blé se met à germer Promesse d’été.   Doux comme le miel Premier matin au soleil Bonheur du révéil.   A travers les brumes Et les...

Lire plus

Tajine à la chauve-souris

Posté par on Jan 30th, 2013 de Edith L., Ludotextes | 0 commentaire

Tajine : rédigez un texte avec les mots suivants : courage / Manfreid /  braise  / chauve-souris / lune pleine  / sifflet /  noir  /seau  /opale / fontaine Par une nuit de pleine lune, une chauve souris noire, avec des yeux de braise, est tombée près de la fontaine. Manfreid aux yeux couleur d’opale, rassemblant son courage, lui porta secours. Puis il repartit avec son seau, en jouant avec son sifflet. 28 janvier 2013 – Ludotextes – Edith...

Lire plus

Je sais…

Posté par on Juil 6th, 2012 de Christiane C., Edith L., Emile L., Jeanne G., Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Micheline et René M., Textes courts | 3 commentaires

Je sais, qu’il est difficile d’exprimer sa pensée, d’ouvrir son cœur et de raconter ce qui nous tracasse ou nous réjouit. Les personnes amies qui sont près de nous ont elles aussi leurs problèmes plus ou moins sérieux. C’est pourquoi nous devons rester modérés dans nos confidences Je sais qu’il faut accepter ce qui nous arrive en faisant la part des choses ; et se dire qu’il y a toujours plus malheureux que nous. Soyons sages, et raisonnables. 19 juin 2012-Textes courts– Edith L.   Je...

Lire plus

Domestique

Posté par on Juin 13th, 2012 de Edith L., Ludotextes | 0 commentaire

Acrostiche en Alexandrins : domestique Depuis trente cinq années que je suis au château, On n’a jamais de mémoire laver les rideaux Madame la Châtelaine porte de très beaux chapeaux Elle est coquette et porte toujours des gants en peau Sa beauté rayonnait dans les salons en vogue Toujours souriante et avenante, jamais en rogne Idéale femme je vais lui offrir une bague Qu’elle portera à son doigt par amour pour moi Unis par le mariage nous irons mois par mois Ensemble jusqu’au bout de la vie, avec émoi 5 juin 2012...

Lire plus

Je comprends que tu sois sois si bouleversé(e)…

Posté par on Juin 4th, 2012 de Adeline B., Christiane C., Edith L., Emile L., Jeanne G., Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne | 0 commentaire

   Je comprends que tu sois si bouleversée d’avoir appris l’homosexualité de ton fils et maintenant de sa soeur ! dans une famille de deux enfants, c’est beaucoup trop ! Je ne t’ai pas revue depuis quelques mois et quelle surprise lorsque l’on m’a annoncé la naissance d’un petit garçon adorable dont la maman a donné naissance par insémination ! Tu vas être comblée, toi qui n’attendais aucune descendance ! Comment est-il ce petit garçon ? Donne-moi des détails ! Son prénom ? Je sais...

Lire plus

Coquelistriche

Posté par on Avr 28th, 2012 de Edith L., Ludotextes, Poesie | 0 commentaire

Coquelicot de mai, fragile dans le vent Ouvre ta corolle au soleil levant Que ta couleur rouge colore les champs de blé Une brassée de tes fleurs éclaire ma chaumière Et porte par ta beauté un semblant de mystère Loin de la campagne où l’on te trouve parfois Il est doux de penser à toi, au soir d’été Car tu es une jeunesse en campagne normande Ouvre ton cœur pour que les abeilles viennent butiner Ton pollen qui se dégustera dans le miel 10 avril 2012 – Ludotextes & Poésie – Edith L....

Lire plus

Il arriva chez nous un dimanche…compilation de Mémoires…de Bourgogne

Posté par on Avr 28th, 2012 de Actu, Adeline B., Christiane C., Edith L., Emile L., Jeanne G., Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Micheline et René M. | 1 commentaire

à Mémoires de Bourgogne, cette consigne aussi a rencontré de l’écho. Voici comment elle fut traitée par les anciens…    Il arriva chez nous un dimanche de Mai alors que nous ne l’attendions pas. Dans le jardin, les fleurs étaient épanouies et embaumaient ; nous venions de faire un barbecue et il est arrivé cet enfant des îles, accompagné par une personne de confiance. Nous avions fait une demande d’adoption et n’avions pas de nouvelles ; quelle joie ce fut : l’enfant avait deux ans, tout bouclé...

Lire plus

Dans la braise, il y a…

Posté par on Mar 10th, 2012 de Christiane C., Edith L., Emile L., Jeanne G., Ludotextes, Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Micheline et René M., Poesie | 0 commentaire

D’après le poème, ici tronqué de Roger Bernard, bien connu des contraintes d’écriture créative, voici les créations des écrivants de Mémoire de Bourgogne :   Dans la braise il y a , en puissance le plus grand feu du monde Dans l’année il y a 365 occasions de rencontrer l’âme sœur Et dans l’azur, il y a le bleu de tes yeux Dans la brume il y a le mystère de nos vies Dans l’amour il y a le bonheur Et dans le sang la vigueur pour assouvir cet amour Dans la peine il y a les regrets pour tout ce...

Lire plus

Recherche

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Advertisement