Exutoire du soir, bonsoir

post details top
Mar 1st, 2018
post details top

Exutoire du soir, bonsoir

Comme une fleur séchée

Un mental de déprimée

L’épistolaire n’a pas de frontières

Toujours présent dans la galère

Tellement minée mais habituée

Que l’injustice me fait saigner.

La justice est privilégiée aux enfoirés

Y’a pas de mystère, faut se taire.

La traversée de ce long fleuve m’a fait peur

Désormais dans la maison d’la peur

Faut pas jouer la terreur

Gentil (elle) n’a qu’un œil

Et ce du berceau au linceul

01 mars 2018 – Poésie – Giselle-K.

Laissez un commentaire

Recherche

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Advertisement