Yassine B.

Prochains ateliers

Posté par on 22 / 07 / 2011 de Actu | 7 commentaires

Agenda de la saison 2019/2020 Atelier Chouchou & les M. :  prochain atelier le mardi 29 janvier 2020 à 18h45 à la datcha Davout. Atelier Maison du Vélo : prochain atelier le mercredi 30 janvier à 19h à la datcha Davout Atelier Génération Sacrifiée :  prochain atelier le mercredi 22 janvier 2020 à 19h15 chez Didier

Lire plus

Les Pieds dans le Plat

Posté par on 19 / 12 / 2019 de Actu | 0 commentaire

Cette année, le premier prix de “la Littérature à l’estomac” Les Pieds dans le Plat a été attribué à l’unanimité du jury à l’atelier Maison du Vélo pour l’ensemble de son oeuvre, et qui a atteint pour le dernier atelier de l’année un véritable sommet.

Lire plus

Qui s’y remue s’y perd !

Posté par on 04 / 12 / 2019 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Qui s’y remue s’y perd Logorallye : (mots imposés au fil de l’écriture ) bloqué, convoquer, déesse, marteau, vacances, s’accrocher, Eugénie, clinique. Qui s’y remue s’y perd ! Tout est là : il convient de s’y tenir immobile, car qui s’y remue s’y perd. Le mieux est de s’y étendre, les bras écartés, en attendant les secours. S’ils n’arrivent pas ? Eh bien, il n’y a plus qu’à rester bloqué ainsi, en répétant sans relâche « Qui s’y remue...

Lire plus

L’oiseau m’a appelé, je suis venu. (çonneries)

Posté par on 04 / 12 / 2019 de Jean Marie Tremblay, Textes courts | 0 commentaire

L’oiseau m’a appelé, je suis venu. (Çonneries…) L’oiseau m’a appelé, je suis venu. Depuis que j’ai mis ce pépiement comme sonnerie, quand c’est elle qui m’appelle, j’obéis à l’oiseau. J’ai bien fait. Imaginons que j’aie choisi une sonnette comme celle qu’on utilisait dans les maisons bourgeoises, pour appeler les domestiques ! Ding ! J’arrive Madame ! Madame désire ? Là, je peux toujours me raconter que c’est l’appel de la forêt,...

Lire plus

Vous ne saurez jamais que votre âme voyage

Posté par on 05 / 11 / 2019 de Christian Canavesio, Poesie | 1 commentaire

  Consigne : Vous ne saurez jamais que votre âme voyage… (d’après Marguerite Yourcenar) Vous ne saurez jamais que votre âme voyage. Que parfois, tout là-bas, loin de vous, elle s’engage. Et, plus loin que jamais vous n’oseriez aller, elle explore des domaines qu’à peine vous nommez… Et quand elle revient alors ça te travaille. Que faire de ses trouvailles qui troublent tes matins ? Vous ne saurez jamais que votre âme voyage, qu’elle cherche des chemins, qu’elle teste des passages. Lance-t-elle des ponts...

Lire plus

Jetez

Posté par on 01 / 11 / 2019 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Anaphores Jetez Jetez l’ancre, jetez les amarres, jetez les voiles Jetez tout par-dessus bord Jetez vos sorts, jetez vos ports Jetez les dés, jetez les clés Tout doit disparaître, jetez le bateau. Jetez le haut et le bas Jetez l’argent par les fenêtres et jetez les fenêtres Jetez le do et le la, le sol et le fa Jetez la mesure Tout doit disparaître. Jetez l’opéra. Jetez l’intérieur à l’extérieur et l’extérieur ailleurs. Jetez-vous corps et âmes Tout doit disparaître. 1er octobre 2019 –...

Lire plus

La lettre inviolée

Posté par on 01 / 11 / 2019 de Jean Marie Tremblay, Textes courts | 0 commentaire

La lettre inviolée En rangeant les affaires personnelles d’un proche qui vient de mourir, vous découvrez, rangée à part d’autres courriers, une enveloppe libellée à son adresse et qui n’a jamais été ouverte. Rédigez ce courrier. Lucien, Je ne parviens plus à me parler, il faut bien que je m’écrive. Mais je n’ai pas envie de commencer un journal intime, un discours en pointillés où tu remettras toujours une couche sur la mienne. Je préfère que tu reçoives une lettre de toi, à laquelle tu ne pourras...

Lire plus

Le chapeau de ma mère 

Posté par on 16 / 07 / 2019 de Marie Batllo, Poesie | 1 commentaire

Le chapeau de ma mère  De ma mère, il ne reste que son chapeau. Elle est partie en flammes de bois de roses épépinées. Elle aurait ri des cieux si elle s’était outrepassée. Elle aurait balancé du vent d’éléphant  pour me faire rigoler. Si j’avais pu la garder je l’aurai cachée sous mon oreiller et je lui aurai raconté des choses et des trucs, des machins dépoussiérés dans la nuit, en heures majorées. Avec le temps elle aurait voulu boire un kir et peut être humer du saké de Poméranie. Je lui aurais...

Lire plus

Irrésistible

Posté par on 29 / 06 / 2019 de Marie Batllo, Poesie | 0 commentaire

Irrésistible Jouer l’invisible Et rester au port A lire la bible Pleurer sans effort Quand le temps empoche La mort des siens Il rabiboche Le ciel des terriens J’aurais pu dire Adieu la vermine N’ai pas vu venir Le monstre halloween Continuez sa route Dans le sens du vent Et quoiqu’il en coûte En faisant semblant Repousser les larmes Et rire des yeux Reprendre les armes Sembler aller mieux Tromper l’imbécile Qui se croit trop fort Avec un mandrill Et en Jouir à mort Je suis bouche bée Devant la...

Lire plus

Règlement de comptes prix des lecteurs 2019

Posté par on 26 / 06 / 2019 de Orteil d'Or 2019, Philippe George | 0 commentaire

Règlement de comptes… Il était le Chef. Il avait changé de statut petit-à-petit et délicatement. Il avait découvert par touches progressives et bienfaisantes, que s’était installée en lui, peut-être en raison d’un âge et d’un physique enfin affirmés, la nécessité intransigeante de s’imposer, de régenter, de gouverner. Il se sentait à son apogée. Il était Chef. C’était pour lui une grâce, une jouissance. Mélanie paraissait forte , mais depuis qu’elle côtoyait le Chef tous les jours, elle avait extériorisé...

Lire plus

Libre pensée Prix spécial du jury 2019

Posté par on 26 / 06 / 2019 de Fabienne Dubues, Orteil d'Or 2019 | 2 commentaires

Libre pensée Une perforeuse déboucha sur la droite du souterrain où les dorylus révoltées suffoquaient sous les émanations d’acide. Heureusement, c’était une ligue contre le polyétisme de caste et cela permit au petit groupe de dégager pour respirer dans le couloir 911. Petit à petit, les insurgées convergeaient et cernaient la spermathèque. Bientôt la soldatesque déposa les armes, affolée par l’idée d’une destruction vengeresse du précieux trésor. Les dorylus rangèrent leurs tenues de manifestantes pour la plupart...

Lire plus

Rechercher