Peuple de dégénérés

post details top
Mar 1st, 2018
post details top

Peuple de dégénérés

Si j’commence à parler

Si j’me penche sur le sujet

Oh là les dossiers, ça va fumer !

Souvent fierté mal placée, abusée

Avec ça on a cru pouvoir m’écraser.

Allumes tes phares

Tu vas pas m’culbuter, connard !

Tout ce temps à fixer ce décor construit en barbelés

Dégoûtée oppressée

Si vous saviez, ça ne m’a pas arrêtée.

Le secret, c’est de savoir les mater !

J’me suis écroulée, accrochée, relevée

Dans ce monde de perchés où règne trop de lâcheté !

Crois pas que j’te permettrais de me baiser

Mon inspi n’est que vérité 

Tu vas pouvoir t’mettre les doigts dans l’nez.

En rentrant, petite, j’étais

Adolescence bâclée

J’ai dû enlever une partie de mon passé pour avancer

Déterminée dans tout ce que je fais

Trop de dégâts, trop de rats

Hypocrisie à l’appui

À cause de ça j’ai trop de mal à dire oui

J’me méfie des incendies

La taule m’a solidifiée plus que je ne le pensais

Même si je suis emmurée

J’perds pas pied

J’ai rien à prouver

Le passé c’est le passé !

J’suis plutôt bornée

Nervosité à demi-envolée, même si

Menottes aux poignets, j’ai

On pensait m’avoir liquidée avec un jeu de clés

C’est pas gagné, va falloir encore chercher

Ma vie n’est pas un conte de fée, je l’admets

J’fais en sorte qu’elle soit moins carbonisée.

Certains tauliers à supporter

Ont les disques rayés.

J’ai pas le temps d’écouter les fêlés,

Me parle pas si tu touches à un bébé

Y peuvent aller s’cacher

La jalousie les fait stagner, ou c’est la « C »

Si la vie ne m’a pas achevée

Y peuvent faire leurs lacets et s’casser vite fait !

Tôt ou tard les masques vont tomber

La vérité ça va les blesser.

Apprendre à encaisser sans les défoncer

J’ai assez de recul pour les évincer

Faut bien avancer, même si le terrain est miné.

L’époque de Croc-carotte c’est terminé

J’ai appris à rêver dans ce merdier

L’espoir me maintient éveillée

L’angoisse fait que m’réveiller

Les gens veulent t’euthanasier

Trop de doutes se sont installés

La méfiance a pris le relais

La confiance a été percutée de plein fouet !

J’ai plus le temps pour la saleté

Si t’as peur de l’avenir, sache que j’ai déjà vécu le pire

C’est ce que je me dis, ça me fait tenir

Toi seul(e) possède les clés de la délivrance dans cette si douce France

L’ignorance m’a aidée à ne pas flancher

Ce n’est pas la facilité mais la sûreté

Craquer c’est prendre le risque de tout niquer

Ou de se faire écrouer !

Si tu veux survivre, faut s’remuer et persiter

Ne jamais tendre le bâton pour s’faire fouetter

Ne laisse personne te caillasser

Ce monde n’a pas de pitié

Si tu tombes, relève toi besif

On hésitera pas à te savater

On finira par s’envoler vers la Liberté

On n’pourra pas oublier, mais ça peut s’gérer.

01 mars 2018 –Rap / Slame – Giselle-K

Laissez un commentaire

Recherche

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Advertisement

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031