Entre deux tours

post details top
23 / 05 / 2016
post details top

Entre deux tours

Entre deux tours de remontoir, Denise fait toujours une pause. Elle regarde alors ses petits-enfants. Leurs grands yeux avides sont dans l’attente. Le plus petit ne tète même plus sa tototte. Le suspens s’installe. Tels des oisillons dans un nid, ils sont les lèvres entrouvertes attentifs et dans l’envie. Denise sourit, la tototte recommence son va et vient bruyant. Elle reprend les tours puis demande d’un signe des yeux si cela suffit. Les petits hochent la tête car on entend la butée du mécanisme.

Denise pose alors sur la table basse l’objet miraculeux. D’un grand geste ample, elle en éloigne ses deux mains. Les petits visages redeviennent très concentrés et la tototte ne bouge plus.

Doucement la petite musique commence. L’attention des trois enfants est à son comble. Ils rivent leur regard sur la fragile petite ballerine qui lentement se met en mouvement. Sur les notes graciles, elle réalise une arabesque puis tourne sur elle-même au rythme de la musique. Les petits sourient et le plus jeune en fait tomber sa tototte. Il bat des mains, heureux de découvrir à nouveau le spectacle de cette petite danseuse. Les deux plus grands fredonnent l’air et se dandinent délicatement. Au centre de la table basse, la vieille boite à musique exerce encore toute sa magie. Denise se revoit enfant, en admiration, devant le ballet gracieux de son jouet de Noël.

Les dernières notes se font entendre, les enfants lèvent à nouveau leurs yeux sur leur grand-mère. Plus aucun son ne remplit la pièce alors éclatent les petites voix qui crient « Encore, mamie, encore ! ».

Denise sourit et reprend dans ses mains l’antique boite en bois sculpté. Elle attrape le remontoir et reprend les tours pour actionner le fragile mécanisme. Elle sait que bientôt elle fera une nouvelle pause entre deux tours car cela fait partie de leur petit rituel avec cette boite à musique. Dans peu de temps, l’aînée sera trop grande pour apprécier cet instant et pourra elle-même actionner le mécanisme. Mais pour quelques mois, le moment magique est encore là. Denise fait sa pause puis reprend les tours avec le soulagement des trois petites têtes.

2016 – Textes courts – Emmanuelle Dal Pan

2 Commentaires

  • Pezennec Denise

    j’aime les boîtes à musique et les jeunes enfants ( pas les “totottes”)Je suis une vieille Mamie à aui plaît bien ce texte plein de sensibilité.

    reply

Laissez un commentaire

Rechercher