Tante Jeanne

post details top
Nov 18th, 2014
post details top

à l’occasion de son 98ème anniversaire, l’atelier Littéraire de Mémoires de Bourgogne, par la plume délicate de Marité, rend hommage à sa doyenne bien aimée

 

Tante Jeanne

« Comment va-t-elle ?

    • Sera-t-elle à l’atelier aujourd’hui ?
    • La voilà, elle arrive ! »

De loin, on l’aperçoit sur la passerelle

Ses mains serrent pieusement son sac sur son cœur

Ses deux jambes tricotent à un rythme d’une régularité absolue

Elle trône, telle une reine

Visage radieux, œil pétillant sous sa chevelure blanche

Elle entre et fait semblant

De se faire pardonner son arrivée tardive

Un quart d’heure après les autres

C’est son heure

Souriante malgré son retard

Impossible de se fâcher ou de la punir !

Elle nous dit qu’elle a un petit pois

A la place du cerveau

Mais on ne la croit pas

Qu’elle est paresseuse

C’est peut-être vrai
Puisqu’elle insiste

Elle en a le droit après tout !

Toujours passionnée par les lettres

Pas du tout par les chiffres

Elle est imbattable au scrabble et aux mots croisés ou fléchés

Son petit pois est ni sec, ni cassé

Elle a un cœur d’or, l’esprit vif, parfois malicieux

Elle rayonne la paix

Elle n’aime pas les récits de guerre, de violence, de souffrance

Elle prétend ne plus pouvoir écrire

Mais elle nous conte de belles histoires, la sienne

Celle de sa vie riche d’une longue expérience

De sa naissance dans une année de la grande guerre de 1914-1918

De son enfance et son adolescence

De son travail et de l’affection que lui témoignent ses deux filles pleines de tendresse

C ‘est une Mamie-Bonheur

Qui vit tranquillement son aujourd’hui

Et cueille toujours « les roses de la vie » avec leurs épines

Merci, tante Jeanne, pour votre chaleureuse présence parmi nous

Vous portez joliment vos quatre-vingt-dix-huit printemps

Nous vous aimons !

16 novembre 2014 – Textes courts – Marité G.

1 Commentaire

  • Pezennec Denise

    Je m’associe de tout cœur à cet hommage si bien tourné et si fidèle à la réalité de Tante JEANNE.
    Tante Jeanne, je suis moi aussi sensible à la douce malice de votre sourire. Vous êtes la mamie que j’aurais aimé avoir et connaître plus tôt.

    reply

Laissez un commentaire

Recherche

novembre 2014
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Advertisement

novembre 2014
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930