Vivre

post details top
15 / 02 / 2012
post details top

Pourquoi faudrait-il

A tous les instants

Devoir se forcer

A vivre le temps

Ce qu’il nous impose

Mille et mille choses

Dont on n’a que faire

Pour vivre et aimer ?

Les évènements

Que conte la presse

Folie politique

Faits divers iniques

Pourquoi faudrait-il

Qu’un monde d’horreurs

Cache la couleur

Du ciel ou du jour

Que gagne la peur

Sur la joie de vivre ?

Laissons nos regards

Toujours se réjouir

De ce que Nature

Met à notre porte

Le vol des oiseaux

Leurs traits colorés

Leurs chants qui se mêlent

Dans le froid matin

Des fleurs la corolle

A peine entrouverte

Qui réjouit nos sens

D’un troublant parfum

De ce chat qui passe

La courbe féline

Du chien qui nous suit

L’amitié docile

Des enfants qui jouent

Les cris et les rires…

Sachons oublier

Tâchons d’ occulter

Un moment du moins

Chômage et misère

Luttes fratricides

De notre avenir

Les tons si moroses

Gardons-nous de croire

Que tout n’est que haine

Envie ignorance

Ne pas perdre espoir

Préférer la vie

A la société

Aux maux qu’elle se donne

Et qu’elle nous entonne

A coups de boutoir

A ceux qui me lisent

Je dis “n’ayez crainte”

Point ne moralise

Ces mots sont pour moi

Pour mieux me convaincre

D’un peu lâcher prise

Devant les contraintes

Que le sort m’impose

Pour m’aider à taire

Relativiser

Idées et passions

Dont ma tête est pleine

Pour m’aider à faire

La paix chaque fois

Que les mots m’emportent

Plus loin que ne doit. 

15 février 2012 –Poésie – Denise Pezennec

1 Commentaire

  • Nelly Radigois

    Si les mots vous emportent, ils m’ont emportée aussi au passage. J’aime beaucoup votre univers poétique et c’est heureux que nous puissions faire connaissance à l’occasion du dîner du 3 avril.

    reply

Laissez un commentaire

Rechercher