Textes collectifs

Liberté

Posté par on Juin 23rd, 2015 de Mémoires de Bourgogne, Textes collectifs | 0 commentaire

À l’attention des détenus de Joux la Ville , dans le cadre d’un échange inter-ateliers d’écriture. La consigne était de reconstituer ce poème dont seuls apparaissaient les derniers mots de chaque vers.  En dessous, la réponse des détenus appelée « Vieillesse » au texte des anciens  (en italique) Liberté Dès que pointe l’aurore, déjà il prend la route Gaillard et sifflotant, il traverse les champs Sans souci du soleil et sans souci des gouttes De la pluie et du vent, il écoute les chants. Des...

Lire plus

Il y a

Posté par on Juin 23rd, 2015 de CD de Joux la Ville, Textes collectifs | 0 commentaire

Il y a… Il y a tant de désespoir Il y a tant de larmes Il y a des cages à ne pas fréquenter Il y a toutes ces heures qui ne défilent pas Il y a les bruits de clés Il y a des cris et des grincements Il y a beaucoup de contraintes Il y a beaucoup de joie après un courrier Il y a la jalousie, la méchanceté et tant d’hypocrisie Il y a beaucoup d’âmes perdues Il y a des personnes auxquelles tu t’attaches Il y a des rencontres à tout rompre Il y a tant d’amour à donner mais on a peur de la chute Il y a de...

Lire plus

Vieillesse

Posté par on Juin 23rd, 2015 de CD de Joux la Ville, Textes collectifs | 0 commentaire

À l’attention des résidents de Mémoire de Bourgogne, en réponse au texte de ces derniers (dessous, en italique) dans un échange inter-ateliers d’écriture. La consigne était de reconstituer ce poème dont seuls apparaissaient les derniers mots de chaque vers. Les années ont passé, c’est le bout de la route Sous ce vent, les blés mûrs se courbent en plein champ La vie se ralentit et coule goutte à goutte les pensées restent vives et résonnent de chants La mémoire s’agite comme lessive étendue Les mêmes...

Lire plus

Slam de Joux

Posté par on Juin 23rd, 2015 de CD de Joux la Ville, Rap / Slam, Textes collectifs | 0 commentaire

Slam de Joux J’ai pas trouvé la ville, ici à Joux la Ville Je vais devenir pire, je vais prendre racines Le vent frappe les murs, siffle au travers des grilles Où est passée la vie, ne reste que ses toxines Le jour ne meurt pas seul à Joux la Ville La voix s’éteint, le cœur se vrille   Les murs font grise mine ici à Joux la Sombre L’existence patine, les espoirs saccagés Errent dans les coursives à la façon des ombres S’agacent pour la cantine et retournent s’encager les rêves ne s’usent pas...

Lire plus

Où es-tu ?

Posté par on Juin 23rd, 2015 de CD de Joux la Ville, Textes collectifs | 0 commentaire

Où es-tu ? Où es-tu ? Comme le vent parfois tu passes en sifflant, en te détournant Où es-tu ? Je te cherche dans l’obscurité de la vie Où es-tu ? Comme une ombre tu te dessines puis disparais Où es-tu ? Comme ce jour que j’attends qui s’appelle liberté Où es-tu ? Toi le silence qui vient heurter mes nuits Où es-tu ? Toi ma hargne, tu me laisses, tu baisses les bras, pourquoi ? Et puis où es-tu, toi, mon Annick, grâce à Internet tu m’as retrouvé après 40 années. Seras-tu là le jour de ma...

Lire plus

Le vent l’emportera

Posté par on Juin 23rd, 2015 de CD de Joux la Ville, Textes collectifs | 0 commentaire

Un jour, ma tristesse, le vent l’emportera Mon amour si débordant, le vent l’emportera La joie, le vent l’emportera Le bruit des clés, le vent l’emportera La haine dans le monde, le vent l’emportera Ma maladresse, le vent l’emportera L’encens des religions, le vent l’emportera La poudre des fusils, le vent l’emportera Les tracas et les larmes, le vent l’emportera La barque sur le fleuve, le vent l’emportera Mes idées, mes regrets, le futur, le vent l’emportera Au fil...

Lire plus

Liberté

Posté par on Mar 30th, 2015 de Denise Pezennec, Jean Jacques L., Marie Thérèse G., Poesie, Textes collectifs | 0 commentaire

Liberté Dès que pointe l’aurore, déjà il prend la route Gaillard et sifflotant, il traverse les champs Sans souci du soleil et sans souci des gouttes De la pluie et du vent, il écoute les chants. Des splendeurs de la plaine, il goûte l’étendue Il gravit des montagnes, il arpente des bois Oubliant la cité, sa jeunesse perdue Dont il ne garde plus qu’un souvenir étroit. D’une nouvelle vie, il trace le sillage Avec la liberté, ses yeux se sont ouverts Pour découvrir enfin, de la paix, les rivages Retrouver...

Lire plus

Pedro, Condor et Super-Lama

Posté par on Jan 8th, 2015 de Marie Thérèse G., Mémoires de Bourgogne, Nouvelles, Textes collectifs | 1 commentaire

Voici, une consigne d’écriture appuyée sur le Conte de Noël, dont le scénario collectif fut conçu par l’atelier littérature de Mémoires de Bourgogne et dont Marité fut la rédactrice inspirée. Pedro, Condor et Super-Lama – Pedro, Pedro, reviens ! Pedro, ne répond pas. Ses copains de la Butte le cherchent désespérément ; il était pourtant là tout à l’heure ! – Je parie qu’il s’est laissé enfermer à l’intérieur du Sacré-Coeur ! Il aime tellement toutes ces petites lumières...

Lire plus

Une nuit

Posté par on Oct 9th, 2014 de Sylvie Antoniw, Textes collectifs | 2 commentaires

Par cette belle nuit de printemps, tout est calme, tout est tranquille, tout le monde dort. Pourtant on dirait bien que l’on entend quelque chose… Hum, hum, hum… Tendons l’oreille… Mais oui, en effet, on entend des bruits de voix et cela provient du clocher de l’église… Qui ose parler de cette façon à une heure aussi incongrue ? Quel groupe d’hurluberlus a gravi les sept échelles vermoulues du clocher pour aller tenir une réunion tout là-haut ? Qui argumente et discutaille, sans se soucier...

Lire plus

Les Résidents malades de leur fin

Posté par on Juin 27th, 2014 de Ludotextes, Mémoires de Bourgogne, Poesie, Textes collectifs | 1 commentaire

Les résidents malades du syndrome de la fin Un mal qui répand la terreur Mal que le ciel en sa fureur Inventa pour punir les anciens Bourguignons D’avoir trop bien servi la chair et la boisson La fin, ici et là, hantait les résidents. Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient prudents, Chacun voulait sauver les restants de sa vie De voir encadrée, aucun n’avait envie Sa photo à l’entrée en signe de sortie. Tous étaient demandeurs de plus de pharmacie Pilules, suppositoires et piqûres du soir Aérosols,...

Lire plus

Recherche

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Advertisement