Ludotextes

Acrostiches, Anaphores, Sutures, Tautophonies, Vers rhopaliques, et aussi certains jeux  sont souvent au menu des ateliers. Cette écriture pilotée par des consignes ludiques, reçoit à Pieds-nus le nom de Ludotextes

Je vis de grands champs d’hiver…

Posté par on Mai 10th, 2018 de Fabienne Dubues, Ludotextes, Textes courts | 0 commentaire

Incipit en logo-rallye : Je vis de grands champs d’hiver couverts d’oiseaux morts. Leurs ailes raidies traçaient à l’infini d’indéchiffrables sillons. Ce fut la nuit. Le hussard sur le toit comptait les morts du choléra. L’ambiance était glauque mais le magicien arrêta de sortir des oiseaux crevés noirs et tira de son chapeau des colombes d’un blanc immaculé qui s’entrelaçaient au-dessus des champs divers : avoine, maïs, blé, betteraves et colza. Le magicien alors, tel un bel étalon, appela une belle pouliche en...

Lire plus

Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter

Posté par on Avr 28th, 2018 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Avoir une horloge pour l’arrêter (Logo-rallye) Elle s’éveille. Elle est seule dans son lit. Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter ? Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter ? Que n’a t-elle une horloge pour l’arrêter ? Elle s’imagine chez l’horloger : – Oui, celle-ci. Je la prends. On l’arrête comment ? La tête émaciée de l’artisan : – Mais madame, on ne l’arrête pas… ou bien on arrête de la remonter, et on attend. Ou mieux vous...

Lire plus

La Parure

Posté par on Jan 28th, 2018 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

LA PARURE (logo-rallye) C’était une de ces charmantes jeunes filles nées, comme par une erreur du destin, dans une famille d’employés. (Incipit de La Parure, de G. de Maupassant) – Non mais, pour qui il se prend, le Guy, comme si y avait pas de girondes dans not’ milieu ! – Ben vrai, l’Arsène, j’crois ben qu’il avait pas les yeux tellement entrebâillés, le Monsieur de. – Mon cher Guy, voudriez-vous avoir l‘obligeance de revoir votre incipit insipide, si votre hauteur consent à...

Lire plus

Dictionnaire imaginaire

Posté par on Jan 15th, 2018 de Louis Mancy, Ludotextes | 0 commentaire

Dictionnaire imaginaire de chacun : Aéronef/Galette/Désespoir/Sapin/Bucolique Aéronef : nef qui ne manque pas d’air, gothique ou rococo, par exemple. Galette : simple prétexte à rétablir la Royauté, le temps d’une journée. Avec le temps, ce privilège finit par être accordé durant tout le mois de janvier… Désespoir : totalement indéfinissable. A éviter absolument ! Sapin : Président dans la forêt du Massacre, il a les boules quand on l’enguirlande, si jeune, près de la cheminée, le fauchant dans ses vertes...

Lire plus

L’odeur se devinait dès que l’on passait le col…

Posté par on Jan 15th, 2018 de Louis Mancy, Ludotextes | 1 commentaire

2018.01.09. Atelier d’écriture « Pieds-Nus » Louis MANCY (Logo-Rallye) : L’odeur se devinait dès que l’on passait le col… L’odeur se devinait dès que l’on passait le col : cela ne donnait vraiment pas envie d’aller plus loin dans le déboutonnage ! A ce degré d’imprégnation, nul doute que les raisons de sa fin prématurée avaient quelque chose à voir avec une cirrhose du foie, et, sans vouloir nous jeter des fleurs, il nous fallut bien du courage pour passer plus avant la main en oblique pour dégrafer sa chemise...

Lire plus

Belle famille

Posté par on Déc 10th, 2017 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Logo-Rallye à partir de « mon beau cousin n’a plus qu’un œil » Belle famille Mon beau cousin n’a plus qu’un œil. L’autre, c’est ma belle tante qui l’a crevé avec ses doigts crochus. La sœur de mon beau papa, elle est un peu sorcière avec son anorak tout rapiécé, qu’elle met demi-journée après demi-journée. Le midi, elle l’enlève pour mettre son tablier « Reine de la cuisine », et le soir son suaire noir. Ça m’a étonné d’avoir un beau cousin, je croyais que...

Lire plus

Il court après une pie…

Posté par on Déc 5th, 2017 de Louis Mancy, Ludotextes | 0 commentaire

Logo-rallye Il court après une pie, l’enfant seul, que la nuit rattrape… Il court après une pie, l’enfant seul, que la nuit rattrape… Pas vraiment du goût de l’oiseau, de se faire ainsi courser. Il aurait fallu l’entendre, à l’heure où la pie, pour trouver sa pitance, mettait les bouchées doubles ! Il allait bientôt faire nuit, et ce n’était vraiment pas le moment, pour trouver quelque chose à becqueter, de faire joujou avec un gamin ! Elle se voyait déjà, le dévorant tout cru, plutôt que de rester là, les pieds...

Lire plus

“Vent de Toussaint, terreur de marin”

Posté par on Nov 1st, 2017 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes, Poesie | 0 commentaire

Tajine avec les mots suivants sur le thème de la Toussaint navire, valise, emphysème, argile, galoches, souvenir, balise, ravir, agile, chrysanthèmes, assouvir, taloches Le capitaine n’a pas sombré sur son navire Pourtant la mer cent fois a failli le ravir Il a croisé serein sa dernière balise Et a posé son sac comme on pose ses valises Il est mort dans son lit d’un banal emphysème Et sa veuve depuis fournit les chrysanthèmes Dans la bruine elle avance, percluse mais agile Ses pieds semblent voler sur le chemin d’argile Comme...

Lire plus

Un taon de Toussaint

Posté par on Nov 1st, 2017 de Jean Marie Tremblay, Ludotextes | 0 commentaire

Un taon de Toussaint (Logo-rallye : décoller, plaisir, étourdissement, morale, utopie, diligent, gaze, exsangue, frôler, insouciance, impressionnable, instruction.) Avec un été indien comme celui-là, il fallait bien s’attendre à voir des taons décoller des chrysanthèmes le jour de la Toussaint. Celui-là était particulièrement gros et il se fit un plaisir de sucer plusieurs veuves dans le cimetière, ce qui les conduisit jusqu’à l’étourdissement, toutes prêtes à rejoindre leurs regrettés maris sur le champ, ou...

Lire plus

La boucherie commence là où finissent les bêtes…

Posté par on Oct 24th, 2017 de Louis Mancy, Ludotextes | 0 commentaire

Logo-rallye : « La boucherie commence là où finissent les bêtes… » en italique les mots « rencontrés » La boucherie commence là où finissent les bêtes… Pas bête du tout, quand on y pense ! Et, qui plus est, quand on cesse de les panser… Sous sa forme de La Palissade un peu crue, cette assertion n’en relève pas moins d’une parole de bon sens, et l’on peut facilement imaginer le tableau au petit matin sans quitter sa chambre… Nul besoin pour cela de mettre des lunettes, tant l’évidence est flagrante. La...

Lire plus

Recherche

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Advertisement