Textes courts

Ni poème, ni nouvelle, ni extrait, le texte court est une forme littéraire brève qui correspond souvent au premier jet d’une création. Il peut être l’ébauche d’un texte plus ambitieux,  il peut demeurer aussi en l’état, témoin privilégié d’un chemin littéraire.

La Marque sur le mur

Posté par on Déc 8th, 2017 de Textes courts, Vax | 0 commentaire

La Marque sur le mur Quel est ce mur où se trouve cette marque indélébile ? Ce mur est ce corps si fragile, et en même temps tellement résistant, lorsque l’on sait le nombre incalculable de marques qu’il peut y avoir… Mais la plus profonde est sûrement celle que l’on ne voit pas et qui meurtrit ou perturbe l’esprit. Elle, par contre, est nyctalope et elle sait planter ses griffes dans la nuit qui est la nôtre. La marque peut nous rendre tellement spleen, que certaines fois des larmes dégoulinent, et cela...

Lire plus

L’enfant Loup

Posté par on Déc 5th, 2017 de Louis Mancy, Textes courts | 0 commentaire

2017.11.21. Atelier d’écriture « Pieds-Nus » Louis MANCY   L’enfant Loup Curieuse association, mélange étrange, candeur-terreur, innocence-férocité, petites mèches blondes et grands poils gris, oreillons-oreilles en pointe, doux babils et hurlements… Cohabitation bien hasardeuse ! Bien sûr, la littérature puis le cinéma ont fait fleurir, de par les siècles, de belles histoires d’enfants perdus, abandonnés, et trouvés par une louve, élevés par elle, et voués à un destin peu commun, la plus connue d’entres...

Lire plus

Épistolaire

Posté par on Nov 7th, 2017 de Louis Mancy, Textes courts | 0 commentaire

Épistolaire Derrière le grand miroir du salon, il trouva une lettre pâlie, et des plumes de paon… Rédigez cette lettre. 08 octobre 1945 Mon cher ami, Saurai-je assez bien vous dire tout ce que mon cœur ressent en repensant à votre belle visite de cette semaine et aux merveilleux moments que nous avons passés ensemble, avec tant de fougue et de passion, dans un merveilleux duo d’harmonie et de fièvre, porté à l’unisson ? Dans vos bras, devant ce grand miroir qui fleurit le salon, je me revois encore, bercée par vos mots...

Lire plus

Échappée 

Posté par on Nov 6th, 2017 de Marie Batllo, Poesie, Textes courts | 0 commentaire

Échappée Partir loin, loin au bout du bout du monde. Perdre ses repaires, renaître neuve, lisse, légère avec pour toute vision une route s’ouvrant sur l’infini, bordée d’un paysage enchanteur peuplé d’elfes canailles, de fées clochettes, de poudre dorée, de pierres de lave émaillée, de nacre doux sous les nus pied, balayée d’une brise légère ailée de joie gentille, douce enveloppante, fantaisiste qui sourit aux fleurs aux plantes, même aux orties urticantes et aux champignons trompette de la...

Lire plus

Cure-dents

Posté par on Oct 24th, 2017 de Louis Mancy, Textes courts | 0 commentaire

Cure-dents Aussi courte et affûtée soit-elle, une telle consigne ne manque pas de piquant, et, à défaut de se curer nonchalamment les dents en quête d’inspiration, il pourrait peut-être être opportun de se triturer les méninges pour essayer d’en faire sortir quelque chose… A « génération sacrifiée », rien d’impossible ! Et, à tout bon cure-dents, rien ne résiste ! Ce petit objet sans prétention peut vous ôter une épine du pied en maintes situations délicates, et, s’il eût été inventé au XXème ou XXIème...

Lire plus

Témoin

Posté par on Oct 11th, 2017 de Louis Mancy, Textes courts | 0 commentaire

Consigne :  Une jeune femme, mystérieuse et belle, vient vous inviter à son mariage : vous êtes certain de ne pas la connaître, cependant il ne fait pas de doute qu’il ne s’agit pas d’une homonymie. C’est VOUS qui êtes invité, et c’est VOUS le témoin qu’elle s’est choisi. Racontez, à partir du moment où elle remonte dans la voiture qui l’a déposée devant chez vous. Je n’en croyais pas mes yeux, me pinçai pour être sûr de n’avoir pas rêvé. Comment cette belle inconnue, qui venait de repartir aussi vite...

Lire plus

Cadavre exquisément précis

Posté par on Sep 23rd, 2017 de La Loutte, Textes courts | 0 commentaire

Cadavre exquisément précis. (d’après un cadavre exquis sur le thème « policier ») Toujours à l’affût du dernier scoop planétaire comme du moindre ragot même le plus vil, on l’avait surnommé la G D Q. Autrement dit « la Gazette Du Quartier ». Il connaît toujours la solution d’une énigme, le motif du crime, le nom du coupable… Il avait été le premier à écarter la thèse de l’accident qui causa la mort de la princesse Diana… Ce matin, accoudé au bar du Celtic, devant son premier verre de Saint- Bris, à...

Lire plus

Le sort avait désigné Amandine…

Posté par on Sep 23rd, 2017 de La Loutte, Textes courts | 0 commentaire

Le sort avait désigné Amandine… Célénie : trente -huit ans. Célibataire par choix, et bien décidée à le rester jusqu’à la fin de sa vie. Des années d’études, des examens, des stages à l’étranger, des concours, des masters, des entretiens…Elle avait beaucoup aimé ces poussées d’adrénaline, ces explosions de bonheur, de joie incoercible qui éclataient en rires excessifs, car elle réussissait tout. Apprendre…Elle aurait aimé passer sa vie à apprendre. Il avait bien fallu pourtant quitter ce statut...

Lire plus

Lettre vulgaire à une inconnue

Posté par on Sep 20th, 2017 de Fabienne Dubues, Textes courts | 1 commentaire

Consigne : écrire une lettre à un ou une inconnue en y incorporant les mots suivants, animal / blessure / Dieu /goutte / neige / chien / ville / lumière / secret / tripier / sépulcre, sur un mode vulgaire.   Salut, Mon métier c’est tripier nom de dieu, j’adore farfouiller dans le trou du cul des cochons. Toutes ces blessures sur l’animal ça me fait bander et je vide goutte à goutte les boyaux. Tout se bouffe, même si c’est pas pour les humains, c’est pour mon chien qui s’appelle Prout. Vous voyez, j’ai un beau...

Lire plus

Mes parents sont partis

Posté par on Mai 5th, 2017 de Marie Batllo, Textes courts | 0 commentaire

Mes parents sont partis. Je suis toute petite, petite fille ayant pour seul appui une table de chevet branlante calée d’un bout de carton plié rigoureusement en quatre qui tente de se libérer à chaque bousculade domestique. Dans le tiroir, une branche de gui béni, trois boutons de culotte, une bougie noircie poisseuse, un reader digest « Rebecca du ruisseau ensoleillé » dont seul le titre m’avait émerveillée et un tube de pommade anti fongique. Sous le tiroir une porte libérant un espace réservé à l’époque...

Lire plus

Recherche

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Advertisement