Philippe M.

1939 : le sort des fusils de chasse

Posté par on Juil 11th, 2015 de Fragments, Philippe M. | 0 commentaire

  Entre les deux guerres, dans les campagnes, pas de télévision, pas de cinéma . La grande distraction alors, pour les hommes, c’est la chasse; la chasse communale ou privée mais payante. Tous ces chasseurs avaient la connaissance des BEAUX fusils. Le fusil « IDÉAL » de chez Manufrance, le plus beau du monde. Ceux des petits artisans de Saint – Etienne :les DARNE, les VERNEY CARON; les anglais réputés :JAMES PURDEY, WINCHESTER; les italiens BUENELLI et ZOLI; les STEYR MANNLICHER autrichiens; Le MAUSER allemand; les...

Lire plus

La chasse à la Croule

Posté par on Mai 17th, 2015 de Fragments, Philippe M. | 0 commentaire

  En théorie : les bécasses émigrent en septembre de chaque année ; leurs itinéraires sinuent au-dessus de la canopée, le soir, vers 21 H. Leur tir au vol est très sportif. Retrouver au sol l’oiseau abattu tout aussi sportif. C’est une chasse de nuit. Un soir de septembre, nous décidons, mon père et moi, d’aller tenter notre chance. Munis de quelques cartouches ( du plomb n° 6 suffit largement pour un oiseau un peu plus gros qu’une petite poule d’eau ou une belle perdrix ) et de nos fusils, nous...

Lire plus

Petit voyage en Wolswagen militaire

Posté par on Mar 26th, 2015 de Fragments, Philippe M. | 0 commentaire

  C’était au cours de l’été 44… Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner que la soi-disant « grande » idée d’Adolf de soumettre le monde au national-socialisme avait du plomb dans l’aile, comme le disait mon grand-père . « Pour Adolf les carottes sont cuites après les défaites de Rommel en Afrique et de Stalingrad en Russie !» ajoutait-il. Chez mes grands-parents dans l’Indre à Gargilesse, la grande affaire était la Résistance à laquelle se prêtait ce pays de monts , forêts et...

Lire plus

La pêche au tisonnier

Posté par on Fév 21st, 2015 de Fragments, Philippe M. | 0 commentaire

La pêche au tisonnier et au pique-feu, au pays de George Sand. C’était en juin 1944. J’avais 7 ans. Ma mère qui venait d’accoucher de Bernard, mon plus jeune frère, débordée par tout le travail que lui donnait ce téteur de biberons et salisseur de couches (pas de Pampers alors…!) m’avait expédié chez ma grand-mère maternelle Camille, à MOULIN DE GARGILESSE, petit hameau de l’Indre au bord de la Creuse, pays de George Sand. Fonctionna dans ce minuscule village, pendant toute la guerre, un moulin à...

Lire plus

Le vin de Saint Georges

Posté par on Fév 11th, 2015 de Fragments, Philippe M. | 0 commentaire

LE VIN DE SAINT-GEORGES ou Premiers souvenirs vinicoles d’un gamin de 10 ans à la fin de la guerre 39/45 C’était en 1947. Mon père, 1m.98, maigre et sec comme un stockfish, reprenait goût à son petit verre de rouge pendant et après le repas. Encore fallait-il trouver le précieux breuvage. Il avait eu l’adresse d’un vigneron de Saint-Georges, où nous habitions, dans le bout du pays. Le vigneron voulait bien le fournir en vin mais il lui avait recommandé la plus grande discrétion . Le soir choisi,...

Lire plus

Recherche

janvier 2018
L M M J V S D
« Déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Advertisement