Zil ou l’enfant imaginaire

post details top
Nov 3rd, 2017
post details top

 Cycle « Biographie »   1 – Les origines

 

 Zil ou l’enfant imaginaire

 

Mes parents ne pouvaient pas avoir d’enfant, aussi je n’ai jamais vraiment vu le jour. Pourtant j’existe, au moins dans leur imaginaire, et il m’ont nommé Zil.

Rien qu’en parlant, ils ont fait mon histoire.

Le dada, c’est mon papa. C’est un genre de savant Trouvetou, hirsute avec des projets à révolutionner le monde plein les poches. Le monde n’étant pas prêt, il a dû différer ses projets, mais il a trouvé à utiliser sa créativité dans la peinturlure; le bricolage et des fictions sympa, comme moi.

Mim, c’est ma maman. Elle aurait préféré un vrai bébé, mais un enfant fictif, ça a ses avantages quand il s’agit d’aller au cinéma ou qu’on n’a pas envie de ranger derrière, surtout qu’elle aime l’ordre. En plus, ils se sont aperçus que je grandissais bien et que je n’étais jamais malade, sauf quand ils en avaient l’idée. Mim, elle est toute douce et ne m’invente que des aventures délicieuses, sauf parfois où elle est bizarre et dit à Dada :

– Tiens, Zil s’est cassé la jambe en faisant du trampoline. La pauvre !

– Oh, répond dada, il faut lui recoller.

Finalement, comme il y a eu des complications, Dada m’a fait une cyber-jambe et c’est encore mieux. Mais, j’ai été privée de trampoline pendant six mois.

Dada et Mim se sont rencontrés dans un festival folk, sous la pluie. Ils dansaient dans la boue et se sont tout de suite plu.

septembre 2017 – Biographies – Jean Marie Tremblay

 

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Recherche

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Advertisement