l’arbre à pleines mains

post details top
Fév 8th, 2014
post details top

Consigne:décrire un lieu (réel ou imaginé)particulièrement étrange

Un arbre, un arbre qui se dessine à plusieurs mains, une cascade

sur le coin gauche, une fleur qui en jaillit, des empreintes de doigts,

roses jaunes bleus verts, un soleil, un soleil immense qui n’en finit

plus d’éclater ses rayons, des mots qui s’écrivent qui s’effacent « tu

es sourd ? je suis aveugle touche mes doigts ? entends moi je te

vois tu es là? »

« Je ne suis pas »Elle est assise, sa tête dodeline, elle crie « je ne

suis pas ! je ne suis pas !»Elle trempe ses doigts sa main ,rouge bleu

jaune vert et elle étale ses doigts sa main et la fleur grandit, croît,

elle devient puissante, elle s’ouvre et elle, celle qui est assise, de

se lever et de hurler de peur de surprise d’étonnement, la fleur est

devenue un monde et l’oiseau, petit si petit qui se dessine derrière

la branche noire commence à chanter à murmure hésitant puis à

pleine trille et l’homme qui porte ce chant se prend à en créer un

autre là juste au dessus de la cascade et son roucoulement se fait

tendre il vient se poser sur la fleur et les feuilles ceux qui sont

juchés sur la table les font s’envoler et le vent vif souffle et la peur

s’évanouit et les rires d’abord timides s’écoulent maintenant à gorge

déployée et la fille d’avant qui psalmodiait bleu rouge jaune

mélangés se prend à crier « Je suis, je suis arrivée, je suis arrivée ! »

04 février 2014-Textes courts-Cécile Gibier

Laissez un commentaire

Recherche

février 2014
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Advertisement

février 2014
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728